Dalva

DALVA, c’est une musique qui tangue entre blues racine et noise urbain, transe des déserts et rage d’outre-classe.

 » DALVA chante les libertés enchaînées d’une voix de louve.
Elle compose avec le larsen d’une guitare, un bottleneck et un dobro, rage d’un coup de batterie fond de temps et déglingué, flanquée d’une basse qui se jette parfois à contre.
Entre rock corrosif et errance sur des accords touaregs, DALVA pose la question des racines, de l’exil et de nos solitudes. »

DALVA sillonne ces rails de chair qui lient les mangroves du Mississippi aux marécages de Bruxelles, la rivière Karakoro aux squats des bords de seine.

Le blues est un cri du ventre. Il libère les âmes et les corps du carcan imposé par le pouvoir.