Le Coota - Kerhillio

Mojo Machine

Formé  à la fin des années 90 à  Pontivy (Bretagne) autour du duo  «Ben & Gu » (Guitare & Harmonica) Mojo Machine fut l’école du Chicago Blues de nombreux musiciens.

        Après trois ans d’absence, Mojo Machine se reforme en octobre 2007 avec une nouvelle mouture.
A l’image des pionniers du genre (Sonny Boy Williamson, Willie Dixon, Muddy Waters, Little Walter) comme quelques héritiers (Red Devils, Mark Hummel, Johnny Winter), le groupe  affirme un style  rurale et électrique fidèle à leurs origines centre bretonnes : authentique et épuré.

 

     10 ans d’existence, plus de 500 concerts en France, en Suisse, en Belgique, la Mojo c’est une machine bien huilée… Le moteur en marche, toujours sur la route, ils sortent un quatrième album en février 2017.

Sur scène, ils sont sincères et électriques. Ca shuffle, ça tâche, ça transpire, ça respire le blues ; celui du son rugueux des juke joint. Ca se transmet comme le mojo. Ca donne envie de se balancer, de danser, de se laisser aller au son d’un bon boogie. Soyez sûrs que ces six là en ont sous les doigts et dans la voix. Ce blues là il vous prend une fois et ne vous lâchera pas…